Read the kungfu novel
After The End
La date/heure actuelle est Mer 14 Nov - 08:27 (2018)

Jefferey Jenkins

 
Répondre au sujet    After The End Index du Forum -> Règles et HRP -> Présentations
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Auteur Message
J. Jenkins
Pirate

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2008
Messages: 19
Masculin
Vocation: Pirate
Race: Humain
Classe: Assassin
Métier: Capitaine
Niveau: 1

MessagePosté le: Dim 14 Sep - 23:41 (2008)    Sujet du message: Jefferey Jenkins Répondre en citant

Général :

Nom complet : Jeffery Jenkins
Surnom : Jeff, JJ (pour intimes) Dompteur de Fauves (de renommée)
Age : 27 ans
Vocation: Pirate
Race : Humain
Classe : Assassin
Métier : Capitaine de l'Ashura
Taille : 1m 80
Poids : 73 Kg



Description :

Physique : Jeffery a les cheveux longs et vagués de la même couleur que le bois de son navire. Il a les yeux verts ainsi qu’un bandeau noir cachant son œil gauche qu’il a perdu. Il possède un œil de vitre, mais ce dernier n’ayant aucune pigmentation, il préfère tout de même le bandeau. Il porte habituellement des vêtements traditionnels de l’époque soit chemise légère et manteau de cuir long pour y cacher ses dagues et épées courtes. Il est de taille moyenne et plutôt mince, mais il ne faut pas se méprendre, il a une bonne musculature qui lui donne une force dont on ne l’imagine pas posséder. Il est d’un naturel amical et accueillant, souvent souriant. Bonne posture, il sait se faire imposant comme il peut facilement se fondre dans la masse, merci à ses talents d’assassin. Il a perdu son œil à un très jeune âge, vers 6 ans et depuis, il vit avec un œil de verre entièrement blanc qui lui donne un air menaçant lorsqu’il enlève son bandeau. Il a de la difficulté avec tout ce qui est armes à feu ou de jet, son unique œil l’empêche de bien évaluer les distances. Il y est maintenant habitué et peut viser avec un pistolet sans trop de mal tant que la cible n’est pas trop loin.

Morale : Jeffery est plutôt du style réfléchi à la base, un assassin se doit de toujours voir les multiples conséquences possibles suite à une action. Il peut tout de même lui arriver, lorsqu’il se sait hors de danger immédiat, d’agir impulsivement, faisant quelques fois apparaitre le danger immédiat qui n’existait pas avant. Ce n’est pas le genre d’homme qui trouve important tout ce qui se rattache à la luxure, mais il sait apprécier les choses bien faites ou joliment préparé, tant qu’il n’a pas à le faire lui-même. Il n’a pas peur du ridicule et a un bon sens de l’humour bien que ses blagues laissent à désirer. Il aime bien les animaux et ces derniers le lui rendent bien, surtout les félins. Tant qu’il n’est pas en opération, c’est un fêtard. Il ADORE le rhum, prêt à risquer sa vie pour sauver une bouteille qui serait tombé par-dessus bord. Par contre, il ne mettra pas en danger la vie d’un autre si les raisons sont insuffisante (et si le rhum n’est pas suffisant, peu de choses le sont). Il est tout de même assez intelligent pour voir quand les chances de réussite sont trop minces ou carrément inexistantes, prêt à se replier lors d’une bataille, à abandonner une mission, ou même, à laisser l’ennemi finir son rhum à sa place…



Equipement et style :

Vêtements : Chemise et pantalon léger, long manteau brun fait de cuir, bandeau noir sur un oeil, plaques métalliques sur les avant-bras assez résistantes pour bloquer une balle (reste à espérer qu’elle ne ricochera pas au visage) et porte parfois un plastron métallique lorsqu’il prévoit une mêlée.
Armes : Deux épées courtes, un sabre (qu’il n’utilise que très rarement), cinq dagues camouflées (une dans la plaque de chaque avant-bras, une plus petite dans la semelle de la botte droite, une à son omoplate gauche et une dernière attaché sur sa jambe sous son pantalon) et une petite besace à la ceinture avec quelques fioles métalliques remplies de quelques poisons et contenant aussi un fil de fer résistant utilisé pour étrangler en silence un ennemi.

Style de combat : Assassin, c’est surtout le type à apparaitre soudainement dans le dos pour neutraliser une cible. Pour ce qui est des combats, plus ils sont courts, mieux c’est. Il n’hésite pas à tuer si c’est trop dangereux de laisser l’ennemi en vie, mais s’il peut neutraliser un ennemi sans le tuer s’il s’y applique. Il a suivi un entraînement en combat rapproché avec les épées courtes, les dagues et aussi à main nue. Dans ce dernier domaine, il n’est pas spécialement doué pour le combat à proprement parlé, bien qu’il peut se débrouiller en utilisant ses bracelets métalliques comme semblant d’arme, mais ses techniques de corps à corps se résument à diverses clés, coups et points de pressions qui, bien exécuté, peuvent neutraliser un ennemi ou simplement le faire souffrir. Ce sont ces techniques qu’il utilise pour neutraliser sans tuer mais qu’il aurait de la difficulté à utiliser contre un combattant même de bas niveau. Il possède aussi de vagues connaissances en poisons, connaissant plus précisément le moyen de les appliquer, il ne sait pas les fabriquer et se contente de les acheter à un fournisseur qu’il connait bien.



Passé et avenir :

Histoire :

- Plus raide ton bras quand tu pares !

- Facile à dire quand on a les bras plus gros que mes cuisses…

- C’est à toi de t’entraîner ! Aller, c’est assez pour le moment.

- Désolé père, je crois que je ne serai jamais à votre niveau…

- Et pourquoi pas ? Ce n’est pas comme si c’était impossible. Et même si tu n’atteints pas mon niveau au sabre, tu as toujours d’autres possibilités. Je peux être un des meilleurs sabreurs, tu pourrais très bien me battre en tant que combattant, ou même tireur d’élite. C’est à toi de choisir ta voie.

- Vous avez raison… S’il vous plaît, reprenons l’entrainement une autre fois.

- Si tu insiste, en garde !

Jefferey Jenkins, fils de Samuel Jenkins plus connu sous le nom de Sam Pointe de Lame, l’un des sabreurs pirates les plus connu pour son adresse et pour son marché de navires "réquisitionné". Bien qu’il voie un fort potentiel en son fils, il éprouve une forte difficulté à lui transmettre ses enseignements. Le petit Jenkins n’a pas hérité des talents de son père au sabre, point qui décourage fortement le jeune garçon ayant 6 ans à cette époque. Il s’entraînait souvent avec son père de cette façon et il détestait quand ce dernier lui laissait des chances. Déjà très mature et intelligent à son âge, il se disait que peut-être l’entraînement intensif lui solidifierait suffisamment les bras pour s’améliorer. Naya, la tigresse, observait l’entraînement, affalé sur le pont avec une expression faciale presque humaine montrant l’ennui. Depuis aussi loin qu’il se souvienne, cette tigresse avait toujours été sur le navire et elle le suivait souvent. Habitué à sa présence, Jeffery avait développé une aisance hors du commun avec les félins et ces derniers le lui rendaient bien.

C’était ce jour précis, que tout a changé. Lors d’une parade contre un coup particulièrement puissant du maître, le bras du jeune homme céda et la pointe du sabre du père glissa vers l’œil gauche de son fils. Malgré son expérience au sabre, Sam ne réussi pas à éviter l’inévitable et éborgna son fils.

- Oh non ! Jeffery ! Désolé ! Vite, emmenez-le à Ben !!!

C’est à ce moment que Jeffery reçu son œil de vitre. Ils n’avaient pas la possibilité à ce moment de lui dénicher un œil muni d’une pigmentation pour imiter un iris et une pupille et fut contraint de prendre un œil de vitre entièrement blanc et on lui laissa un bandeau. Jeffery souffrait encore fortement, même après l’opération réussite de Ben, le médecin de l’équipage. De toute façon, vu son âge, il devra le changer souvent en grandissant et un œil pigmenté n’est pas donné puisqu’ils doivent être fait sur mesure.

- Désolé Jeff… J’aurais du être capable de retenir mon coup…

- Non, ce n’est pas ta faute, c’est ma punition pour ne pas avoir été assez rapide pour l’éviter.

- Ne dis pas ça, les accidents arrivent dans ce genre d’entraînement, même avec des armes émoussées.

Jeffery ne disait plus rien, mais il conservait son opinion culpabilisante. Son œil de vitre le faisait horriblement souffrir, son corps rejetant ce corps étranger qui avait été mit de force dans son orbite, mais il restait fort et ne versa aucune larme. Sam commença à raconter des histoires de son enfance. Jefferey connaissait déjà plusieurs partie de l'histoire. Il savait que Sam était devenu pirate sous l'aile de son oncle qui avait mit sur pied un petit marché de navires. L'Ashura avait beaucoup de canons pour une pinque, mais leur calibre était faible et ils étaient surtout utilisés pour détruire l'artillerie adverse et minimiser les dégats matériels des deux côtés. Par la suite, ils prenaient contrôle du navire, le réparaient, le ramenaient à Portosporco et le revendaient pour un prix faible. Leur marché était illégal et leur clients étaient en grande majorité des pirates ou des chasseurs de primes qui ne suivaient pas vraiment la loi non plus. En prenant le capitanat, Sam avait continué le commerce qui était plutôt très lucratif. Jeff savait déjà que son père était déjà un excellent sabreur à l’âge de huit ans, par contre il apprit le surnom que lui donnaient ses amis à ce moment là…

- Sam Pique ! Je n’en étais pas très fier mais ça m’allait bien, parce que dès que j’étais en colère contre quelqu’un je le piquais de la pointe de mon sabre. Rien pour blesser, juste assez pour lui faire un peu mal.

Jeffery se mit à rire pour la première fois depuis l’accident, mais ça ne dura pas, car un étrange cri de mort suivi d’un bruit sourd se firent entendre, comme un corps qui tombait au sol après s’être fait égorgé, juste de l’autre côté de la porte. D’un même mouvement, toutes les personnes présentes se levèrent, c'est-à-dire cinq matelots, dont deux blessés, le capitaine, le médecin et Jeff. Un matelot alla ouvrir la porte, sabre à la main, mais il n’y avait personne de l’autre côté mis à part le cadavre du matelot qui venait probablement informer le capitaine de quelque chose. Le matelot ayant ouvert la porte s’engagea de quelques marches dans l’escalier sur lequel donnait la porte. A la troisième, un homme lui tomba dessus, entièrement couvert d’un habit noir. Une mare de sang commença à se former autour du matelot qui n’avait même pas pu crier. Les autres coururent vers l’assassin qui entra en fermant la porte. Une fois à l’intérieur, il bondit derrière quelques caisses de bois, immédiatement suivi de trois des quatre matelots restant, le dernier se tenant les côtes qui l’empêchait de bouger. Une ombre passa derrière eux trop rapidement pour qu’ils puissent le suivre. A chaque apparitions de l’ombre, une lanterne s’éteignait jusqu’à la noirceur totale malgré les efforts d’un matelot pour éviter de se retrouver dans cette situation désavantageuse contre un assassin habitué à travailler dans le noir.

- Les lanternes sont complètement mouillées ! Je n’arrive pas à rallumaaaRRGGgg…

Un bruit de corps, puis un autre, suivi d’un dernier. Jeff sentais son père près de lui chercher dans la poche de son pantalon et en sortir un briquet. Il le fit fonctionner une fois, créant une gerbe d’étincelle. La lumière, qui ne dura qu’une fraction de seconde, illumina une silhouette noire se tenant à peine à un mètre de lui. Malgré tous les talents de sabreur de Sam, il ne pouvait rien contre un adversaire qu’il ne pouvait pas voir et son sang bientôt se mélanger à celui des matelots qui ont eux aussi perdu la vie dans cette infirmerie. Ben, le médecin, réussi à allumer une lanterne et observa la pièce. A terre, on voyait clairement Samuel Jenkins, la gorge tranchée, mais aucun signe de son fils…

_______________________________________________________________________________________

- Pourquoi tu m’as suivi ?

- Parce que vous avez tué mon père.

- Et tu ne crois pas que je pourrais te tuer aussi ?

- Non. Vous n’avez pas tué le matelot blessé, ni le médecin, ni moi, vous n’avez tué que les menaces et votre cible, car mon père était bien votre cible n’est-ce pas ?

- Tu es futé pour ton âge. Mais tu n’as pas songé que de me suivre serait une menace pour moi, et donc que je te tuerais ?

- Non, si vous l’auriez vraiment voulu, je n’aurais jamais pu vous suivre, vous m’avez laissé faire.

- Tu me plais, gamin.

- Moi je vous haïs. Je souhaite vous tuer. Mais je ne peux pas. Pas encore. Entraînez-moi, et quand je serai prêt, je vengerai mon père.

- Pourquoi voudrais-tu que l’assassin de ton père te forme ?

- Vous êtes l’assassin de celui que j’ai toujours admiré et vu comme imbattable, si vous l’avez vaincu c’est en devenant comme vous, que je le dépasserai, et que je vous vaincrai à mon tour.

- Et pourquoi est-ce que je voudrais former un futur ennemi ?

- Parce que vous me le devez bien, après avoir tué mon père. Sans oublier que je serai votre plus gros défi à ce moment là.

- … Viens avec moi…

L’assassin ne donna pas plus d’indications et s’engouffra dans la rue adjacente à la ruelle où nous nous trouvions. Regardant derrière moi, j’aperçu Naya qui était camouflé quelques secondes plus tôt derrière une pile de caisses. Visiblement elle avait suivi la conversation depuis le début. Comment elle l’avait retrouvé, il ne pouvait que l’imaginer. Cette tigresse l’avait toujours surveillé, il avait toujours eu l’impression qu’elle comprenait tout ce qu’on lui disait et il savait qu’elle avait très bien compris ce qu’il faisait. Tournant les talons, il couru vers la rue retrouver son nouveau maître…

________________________________________________________________________________________

20 années se sont écoulées depuis l’assassinat de Sam Pointe de Lame. Tout ceux qui l’avaient connu ou avaient connu sa réputation se disaient que son adversaire avait du faire fort pour le vaincre, un assassin de haut niveau. Jeff a suivi l’entraînement de cet être qu’il appelait maître avec toujours autant de haine. Il n’avait jamais quitté de vue son but et était prêt à tout pour y arriver, même si pour ça, il devait cirer les bottes de son pire ennemi. Il le respectait tout de même, il était comme lui. Il n’avait pas fallu de temps à Jefferey pour développer ses talents d’assassin. Il s’est montré docile et compréhensif, devenant rapidement prêt pour les missions réelles. Des contrats, il en a eu. Il les a remplis avec brio, chacune d’entre-elles prêt à tuer ses cibles sans remords. C’est là qu’il voyait qu’il était pareil que son maître. Il le détestait pour avoir tué son père comme le fils d’une de ses cible le détestait probablement d’avoir tué le sien. Cela faisait partit du travail des assassins, à chaque fois que leurs mains se tâchent de sang, ils sèment haine et désir de vengeance dans le cœur des proches de ces cibles. Ce n’était pas différent d’un sabreur ou d’un tireur d’élite, seul la méthode change. Chaque mort a une raison car on ne tue pas sans raison. Un sabreur tue généralement ses adversaires jusqu’à la victoire, pareillement pour un combattant ou un guerrier, ces gens aussi ont le sang sur les mains. Le sang a un prix, et il faut le payer. On ne tue pas pour le plaisir, on tue pour l’argent, par nécessité. Mais l’argent ne suffit pas, il faut une raison, une raison valable. Pas de raison, pas de contrat.

En 20 ans, Jeff a appris toutes les formes de combat qu’utilisait son maître : dagues, épées courtes, auto-défense... Il avait continué de s’entraîner au sabre, plus par nostalgie qu’autre chose mais il restait loin du niveau d’un sabreur accompli. Il apprit l’application de certains poisons et où en trouver. Il apprit à neutraliser un ennemi sans le tuer à main nue en utilisant les points de pressions et différentes clés, domaine où il surpassa rapidement le maître. Ce n’était pas des techniques de combats, même pratiquement inutilisable dans un combat, mais elles étaient efficace, Jeffery les utilisant en priorité lors de ses missions. Jusqu’à maintenant, il n’avait tué personne d’autre que sa cible, blessé certains, mais jamais tués. C'est aussi chez son maître qu'il a développé son goût un peu trop prononcé pour le rhum...

Il commençait à être connu déjà. Une rumeur à son sujet disait qu’il commandait les chats de gouttières et même les chats domestiques, leur demandant par exemple de jouer les éclaireurs ou simplement de le guider à leur maîtres. Certaines rumeurs allaient même jusqu’à dire qu’il savait parler aux tigres. Ce sont ces rumeurs, qui lui ont valu le surnom de « Dompteur de fauves ».

Son maître continua son entraînement jusqu’à ce qu’il ne puisse plus rien lui apprendre. Ce jour arriva alors qu’il avait 26 ans, autour de la table, alors qu’ils mangeaient.

- Aujourd’hui… Tu vas me tuer. Je me défendrai, mais tu gagneras. Je t’ai appris tout ce que je savais et tu m’as même dépassé. Je commence à vieillir, je faiblis. J’espère t’offrir un bon défi tout de même…

Maître et élève finirent tranquillement de manger. Une fois que chacun eurent fini leur repas, Jeff se leva, suivi de son maître, s’inclina en respect devant cet homme qu’il a continué à haïr toute ces années, sortit deux de ses dagues camouflés et bondit sur son adversaire qui en avait fait autant.


Jefferey sortit de la cache maintenant sans dessus dessous. Un corps décapité y gisait, celui de son maître. Sa tête, il la transportait dans un grand vase métallique fermé, rempli de glace pour stopper la décomposition. Il avait gagné, sans blessure trop importante. Il s’était soigné sommairement avant de partir, les premiers soins faisant partit de son entraînement. Il marchait d’un pas assuré vers le port de Portosporco près de où il a habité ces 20 dernières années. Il y trouverait certainement le navire de son défunt père. Il avait appris qu’il avait été repris par la seconde, Naiyala, et elle avait gardé les bonnes habitudes de l’ancien capitaine, soit d’utiliser Portosporco comme port principal d’amarrage, de même que beaucoup d’autres pirates. C’est comme ça que Naya la tigresse a pu continuer à le surveiller.

Il ne se trompa pas. Le navire y était et Naya l’attendait même au bas de la passerelle. Comment elle a su qu’il arrivait ? Bonne question, mais il ne faut pas trop s’en poser avec Naya, elle surprend toujours. Il s’arrêta devant elle avant de lui caresser le dessus de la tête doucement. Trois matelots descendirent la passerelle pour lui demander ce qu’il faisait là, sabre à la main bien entendu. Ben, le médecin, suivi quelques secondes plus tard. Vu son ancienneté sur le navire, il était quand même plus élevé en rang que les simples matelots et venait pour s’occuper de « l’intrus ». En s’approchant, il plissa les yeux, comme s’il cherchait à reconnaître l’homme borgne. Jefferey retira son bandeau pour y laisser voir son œil de vitre sans pigmentation. Bien qu’il l’avait fait changé trois fois, il a n’a pas voulu un œil pigmenté, il le voulait blanc, comme le jour où il l’a reçu, comme le jour ou son père est mort. Cette vision confirma les doutes de Ben qui le reconnu. Cette étape passé, il ouvrit le vase et présenta la tête de l’assassin à Ben et les autres.

- Il a tué mon père, je lui ai fait justice. Maintenant que c’est fait, je reviens à bord…



Projets : Il n’a pas de projets à proprement parler. Il cherche la cité d’or dans le simple but d’avoir un but.



Autre :
Lieu de résidence : L’Ashura
Autre : Depuis qu’il est redevenu capitaine, le navire accueille souvent des chats errants comme passagers clandestins. Ils ont l’habitude de s’installer dans la cabine du capitaine.


Dernière édition par J. Jenkins le Lun 6 Oct - 11:45 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
MSN

Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Sep - 23:41 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Auteur Message
Fenris X. Morgan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 125
Masculin
Vocation: Chasseur de primes
Race: Humain
Classe: Sabreur
Métier: Coq
Niveau: 4

MessagePosté le: Lun 15 Sep - 19:34 (2008)    Sujet du message: Jefferey Jenkins Répondre en citant

Superbe présentation. Quelques petites erreurs d'inattention, mais sinon j'ai pas vu de fautes. J'adhère complètement à ton style. ^^ Donc tu es évidemment accepté!
Tu peux maintenant faire la présentation de l'Ashura. Je te créerai ensuite un sous-forum dans "Les mers célestes - Les navires" et tu pourras créer des topics de lieu. :] Quand il sera accepté. ^^ Reste à attendre la réponse de Key.  Mais j'ai aucun doute là dessus. :]

Bienvenue à bord!
Revenir en haut

Auteur Message
Key Ameilyn
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2008
Messages: 88
Masculin
Vocation: Pirate
Race: Elfe
Classe: Guerrier
Métier: Navigateur
Niveau: 2

MessagePosté le: Lun 15 Sep - 19:49 (2008)    Sujet du message: Jefferey Jenkins Répondre en citant

Accepté !!

Sinon bah que dire de plus ? Le format de la fiche est sympa, le style est dantesque et je kiff ton perso Wink

Bienvenue à bord!
_________________
Revenir en haut
MSN

Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:27 (2018)    Sujet du message: Jefferey Jenkins

Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    After The End Index du Forum -> Règles et HRP -> Présentations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group.
Theme Designed By Arthur Forum
Traduction par : phpBB-fr.com