Read the kungfu novel
After The End
La date/heure actuelle est Mer 26 Sep - 04:58 (2018)

Kazuma (Alias Luc V.) Sheran

 
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    After The End Index du Forum -> Règles et HRP -> Présentations
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Auteur Message
Luc V. Sheran
Pirate

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 26
Masculin
Vocation: Pirate
Race: Humain
Classe: Combattant
Métier: Ingénieur
Niveau: 2

MessagePosté le: Mar 5 Aoû - 15:22 (2008)    Sujet du message: Kazuma (Alias Luc V.) Sheran Répondre en citant

Nom complet : Kazuma Sheran
Nom adopté: Luc Vaen
Surnom : "Luc le Pistonneur"
Age : 19 ans
Vocation : Pirate
Race : Humaine
Classe : Combattant
Métier : Ingénieur
Taille : 1m75
Poids : 62 Kg

Physique: Sheran est un homme de taille moyenne, maigre et en bonne forme physique.

Voilà du moins ce que l'on peut en voir de loin. De très loin, car dès que l'on s'en approche moindrement, on remarque tout de suite que quelque chose, chez cette homme, ne tourne pas rond.

Ce corps maigre où s'accrochent avec peine des muscles tendus est rempli de cicatrices, comme si un artiste fou s'était amusé à y peindre le malheur. Bien peu savent que cet artiste est Sheran lui-même, mais c'est une autre histoire. Surplombant ce corps étrange trône un visage enchanteur, d'une beauté rare et exotique. Tout dans ce visage semble calme et enfantin, hormis les yeux, gris, cernés de noir et injectés de sang. Le regard de Sheran suffit à mettre en garde les quelques filles débridées qui s'en seraient approchées. Accrochés sur sa tête se trouvent des cheveux en bataille, blanchissants avant l'âge, mais laissant encore apparaître les traces de leur noir d'antan.

Cet aspect particulier le rend déjà inquiétant, une impression qui se tranpose dans sa façon d'être. Levant très rarement les yeux, parlant toujours à voix basse et d'une voix monotone, Sheran possède des dizaines de tics. Ses principaux consistent habituellement à se passer les mains dans le visage, traçant le contour de ses sourcils, ses yeux, son nez et sa bouche, et à cligner des yeux de façon incontrolable lorsqu'il réfléchit. D'autre sont plus subtils, mais tout aussi présents: se gratter intensément les côtes quand il se sent mal à l'aise, tapoter l'une de ses tempes lorsqu'il ment... Il est capable de fixer son interlocuteur en silence pendant une dizaine de minutes, si ce dernier lui semble idiot ou hors-sujet. Sa démarche même est énervante, faisant de longs pas rapides, courant presque, sitôt qu'il faut se déplacer. Il s'assoit toujours sur le bord de sa chaise, tente d'être le plus possible près du bords des tables, fait toujours tout par multiples de trois, il se mutile à l'occasion... bref, c'est un homme peu ordinaire.

Morale : Un esprit à la fois extrèmement complexe et facilement compréhensible se cache derrière les yeux de Sheran. Les quelques amis qu'il a eu étant enfant sont disparus avec le temps, et personne aujourd'hui ne saurait le connaître réelment, si ce n'est sa défunte soeur bien-aimée. Le connaître est un défi des plus difficiles, mais l'analyser, rien de plus simple. Son système nerveux a subi d'importants dommages lors de sa jeunesse, forçant son cerveau à se reconstruire du mieux qu'il le pouvait. Cela à donner naissance à un esprit d'une rare intelligence, enfermé dans un cocon protecteur. Complètement associal, Sheran n'en est pas moins un ingénieur excessivement doué. Les chiffres, la physique et la mécanique n'ont guère de secrets à son égard. Mais le génie vient souvent avec la folie, et Sheran ne fait pas exception... Disons le carrément: Il entend des voix. Ou plutôt, il entend sa propre voix, déformée par les méandres de son esprit sinueux. De plus, il a tendance à tout analyser de façon... spéciale.

S'il possède un sens des valeurs, c'est entièrement grâce à sa soeur qui lui a expliqué la différence générale entre le bien et le mal. Ainsi donc, il ne voit pas les gens comme mauvais ou bon, mais comme des animaux soumis aux lois de la "Morale", agissant en fonction de leur instinct de base: "Sociétaire" et "Personnel", c'est là pour lui tout ce qui peut expliquer le comportement d'un être humain. Une mêre qui se sacrifie pour son fils: Sociétaire, elle choisi de donner espoir à la prochaine génération et est ainsi donc "bonne". Cependant, un homme qui se bagarre sans raison: Personnel, puisqu'il fait passer d'abord ses interêts, il est "mauvais". Je vous l'avais dit: Il ne comprend pas tout de façon normale.

Equipement et style : 

Vêtements: Sheran adore le blanc. C'est une couleur où les yeux peuvent voyager sans se fatiguer. c'est pourquoi il porte toujours un long manteau blanc, recouvrant son chandail de combat noir, un souvenir de Khan. Une ceinture à double boucle retient un pantalon, noir également, Sheran detestant les contrastes autres que blanc et noir. Attachés à sa ceinture pendent deux bracelets, couvrant la main et l'avant-bras. Bien le plus cher de Sheran, ces redoutables gants de combats, faits d'acier de Khan doublement trempé réputé indestructible, sont un cadeau de sa soeur. Pour rien au monde, il ne s'en séparerait.

Armes: Sheran se bat généralement sans armes, mais lorsqu'il se sent en désavantage, il utilisera les gants qu'ils portes à la ceinture. Lourds, solides et redoutables, ils l'empêchent néanmoins d'utiliser son plein potentiel, car ils le ralentissent et bloque son fameux "double-impact".À son dos est attaché le seul cadeau que son pêre lui ai jamais fait: Un court sabre kodachi, mesurant un peu moins d'un mêtre. (Ce n'est pas vraiment un cadeau, il l'a volé lors de sa fuite, mais Sheran s'entête à dire que c'est un cadeau.) Il possède également trois dagues volées à son père.

Style de Combat: Sheran se bat normalement à mains nues, se servant de ses connaissances dans les arts martiaux de Khan pour infliger à ses adversaires des blessures assez souvent mortelles. Son père étant un grand maître réputé, Sheran l'a souvent vu vaincre plusieurs adversaires en les effleurant de sa paume. Après des années et des années d'entraînement intense et quotidien, Sheran a réussi à inventer une technique copiée: le Double Impact. Ce coup de paume brise les organes internes, les os et les vaisseaux sanguins de la victime sans blesser sa peau. Cependant, contrairement à la technique de son père, ce coup lui est très douloureux, car sa main doit encaisser le retour de force. En temps normal, il ne se sert que de son corps, mais lorsque la situation s'y prête, il dégaine son Kodachi, s'en servant pour créer des ouvertures chez son adversaire avant de contre-attaquer avec ses mains ou avec une dague. Lorsqu'il se trouve face à un grand adversaire, il utilise ses gants d'acier. Ses coups sont alors plus dangeureux, mais plus coûteux et plus lents.

Passé et Avenir:

Histoire: Mon petit Kazu... C'est ainsi que l'appellait sa soeur. Pour tout les autres habitants de son petit village, c'était le fils de Maître Sheran. Le fils indigne, imparfait, bâtard. Kazuma ne comprenait pas, et ne comprendrait jamais pourquoi tout le monde l'haissait ainsi. Sa soeur tentait de lui expliquer qu'il était tombé au mauvais endroit au mauvais moment, qu'il était apparru dans le mauvais ventre et que cela avait créé des tensions entre familles. Il était né de la femme d'un autre maître que Maeda Sheran, son père.

"C'est impossible, tentait d'expliquer Kazuma, les gens qui ne sont pas mariés ensemble ne font pas de bébés, c'est toi qui me l'a dit."

"Parfois, mon petit Kazu, l'amour de deux personnes, s'il est assez fort, peut briser bien des lois."

Kazuma n'avait pas vraiment compris. Pour lui, l'amour était un concept vague et ridicule qui n'existait que dans les histoires que lui racontait sa soeur. Bien entendu, il y avait l'amour qu'il éprouvait pour elle, mais elle lui avait expliqué que ce n'était pas la même chose. Les frères et soeur qui s'aiment ne se marient pas ensemble. Alors Kazuma ne connaissait rien de l'amour. Il savait que son père ne l'aimait pas, que sa mère le detestait et que le village le haissait. Mais sa soeur l'aimait, c'est tout ce qui importait.
Kazuma commença très tôt à s'interesser au combat à mains nues. Il savait que son père était passé maître dans un art étrange, mélange de coups de poings, de pieds, de coudes, de genoux, de prises, de mouvements rapides et de cris violents. Il commença à suivre les cours que donnait son père. Les autres élèves aussi l'haissait, mais ils ne pouvait rien y faire car en plus d'ètre le fils unique du Maître, il était très doué. Ils auraient dû être deux ou trois pour le battre, et c'était très déshonorable. Il progressa bien, devenant vite aussi fort et plus rapide que les autres élèves. Et il était intelligent. Ses professeurs ne l'aimaient peut-être pas, mais ils respectaient ses capacités d'analyse et de synthèse. À l'aube de l'adolescence, il était un jeune homme fort, brillant et plein d'amour pour sa soeur. Ce qui, parfois, prenait des allures malsaines, mais mieux vaut ne pas les évoquer ici. Mais c'est ce même amour qui mena à la déchéance de sa vie en un véritable enfer.
Il venait d'avoir treize ans lorsque sa soeur vint lui annoncer qu'elle devait le quitter.

"Les tensions sont devenues fortes entre notre famille et les Kaoji. C'est pour cela que notre père m'a offerte en mariage au fils aîné de Maître Kaoji."

Kazuma en était rester bouche-bée. Elle n'avait que quinze ans, et son mari en avait passé trente! Elle lui offrit alors en guise d'adieu les gants qu'elle conservait pour son dix-huitième anniversaire. Des véritables chefs-d'oeuvre, merveilles de l'art combattif de Khan. Les gardes du corps des plus hauts nobles en avaient de semblables. Sans demander où elle les avaient eu, il partit les cacher au pied d'un arbre de la cour. Elle ne pouvait pas partir, il l'aimait trop pour la laisser partir. Cette nuit-là, il sortit en catimini de sa maison. Il passa par l'école de son père et déroba l'un des gros couperets de combat. Il parvint sans trop de mal à la maison de Maître Kaoji. Il parvint même jusqu'à la chambre de son fils aîné, véritable ombre mouvant sans bruit. Il parvint jusqu'au bord de son lit. Il leva le couperet au dessus du coeur de Kaoji, et appuya de toutes ses forces.
Le lendemain, la famille Kaoji au grand complet s'était déplacée, armée jusqu'au temps et soutenu par la milice locale. Un Sheran avait tué le fils Kaoji. Ils demandaient rétribution. Kazuma sut que son heure était venue lorsque son père entra dans sa chambre avec un bâton. Mais contrairement à ce qu'il croyait, il fut sauvagement battu par son père. La loi du village ne permettait pas à une famille d'offrir son fils aîné en rétribution, et Maître sheran n'avait que deux enfants. Ce fut donc la soeur de Kazuma qui fut torturée, pendue, puis enterée face contre terre. À partir de ce jour, Kazuma fut enfermer dans un caveau froid et humide, il fut constamment livré à la côlère de Maître Sheran et sa mère devint alcoolique au point de s'en laisser mourir. Les coups ne cessèrent de devenir plus violent. Jusqu'au jour des dix-huit ans de Kazuma. Il savait qu'il mourrait bientôt s'il restait. Il devait partir. Ses cheveux avait blanchis, sa peau était presque transparente et ses yeux étaient profondément cernés. Il décida de s'enfuir par une nuit froide et silencieuse. Il savait que les barreaux ne pourraient l'arrèter. Il s'enfuit, dérobant un chandail de combat, de l'argent ainsi que l'un des précieux sabres de son père. Il parvint à prendre une neffe jusqu'à Portonuevo, où il finit par prendre part à des combats opposant son talent meurtrier à des esclaves chétifs et terrorisés sous le nom de Luc Vaen.

Projets: À court terme... Survivire? À long terme, trouver une façon de ramener sa soeur à la vie.

Cryste: Alors que Kazuma avait neuf ans, il s'éloigna du village et partit à l'aventure, armé d'un bâton et du courage des jeunes enfants. Il se perdit bien vite et finit par se retrouver en plein orage. Se cachant dans une grotte, il attendit que l'orage passe. Il passa beaucoup de temps dans cette grotte et eut soudainement faim. Il chercha à tâtons de quoi allumer son bâton, mais ses quelques allume-feu étaient trempés. Il tâtonna un peu plus et finit par découvrir une masse étrange. Il la retourna sur le côté et reconnu l'odeur du sang. Il trouva un vieux briquet d'amadou sur la masse, alluma son bâton et hurla. Il venait de découvrir un vieux guerrier Khan, percé de balles et légèrement décomposé. Le lourd couperet qu'il tenait encore serré était entaillé et commencait à rouiller. Surmontant sa peur, Kazuma se rappela les usages de respect que l'on devait à un Maître mort. Il supposa qu'il se trouvait devant l'un de ces derniers et entreprit de sortir le cadavre et de le ramener au village, afin qu'il puisse être jeté dans le vide. Mais en le soulevant, il vit un étrange cristal rouge rouler à l'extérieur. Curieux, il courut vers lui pour le ramasser, mais il disparu. Ne comprenant pas où il était, Kazuma regarda sa main et eu soudain mal dans tout le bras. Le cristal était en train d'entrer dans son corps! Lorsqu'il eu disparu complètement, la douleur cessa. Ce n'est que le soir que Kazuma vit les étranges tatouages entrelacés sur ses deux épaules. Qulques temps plus tard, il se perdit à nouveau. Souhaitant revenir vite au village, il se mit à courir, puis, tout devint gris et il ne sentit plus le sol sous ses pieds. Appeuré, il arrèta de courir, et tout reprit sa substance. Intrigué, il se concentra de nouveau, et tout redevint gris. Il ne pouvait pas se voir, mais s'il l'aurait pu, il se serait inquiéter: Il se vaporisait en millions de particules avant de reprendre forme humaine.
_________________
"Même le meilleur forgeron peut créer une épée imparfaite. Ses failles se cachent alors, invisibles sous un couvert brillant... Nous connaissons notre corps, ses forces et ses limites. C'est donc là, l'arme ultime."
Revenir en haut

Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Mar 5 Aoû - 15:22 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Auteur Message
Key Ameilyn
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2008
Messages: 88
Masculin
Vocation: Pirate
Race: Elfe
Classe: Guerrier
Métier: Navigateur
Niveau: 2

MessagePosté le: Mar 5 Aoû - 15:38 (2008)    Sujet du message: Kazuma (Alias Luc V.) Sheran Répondre en citant

Tu possèdes donc le cryste rouge qui permet de.... ? Explique moi un peu s'il te plait. Tu es de la fumée, ou tu disparais carrément car tes particules sont toutes petites ?
Sinon très bonne fiche, tu es validé par mes soins, plus qu'à attendre Fenris, et ta petite explication pour le cryste.
_________________
Revenir en haut
MSN

Auteur Message
Luc V. Sheran
Pirate

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 26
Masculin
Vocation: Pirate
Race: Humain
Classe: Combattant
Métier: Ingénieur
Niveau: 2

MessagePosté le: Mar 5 Aoû - 15:40 (2008)    Sujet du message: Kazuma (Alias Luc V.) Sheran Répondre en citant

Tout dépend de la vitesse à laquelle je vais, mais quelqu'un avec de bons yeux pourra sans trop de mal distinguer un petit nuage de fumée noire qui se déplace à grande vitesse. C'est assez translucide, alors la nuit, ou dans une pièce sombre, c'est impossible à voir.
_________________
"Même le meilleur forgeron peut créer une épée imparfaite. Ses failles se cachent alors, invisibles sous un couvert brillant... Nous connaissons notre corps, ses forces et ses limites. C'est donc là, l'arme ultime."
Revenir en haut

Auteur Message
Key Ameilyn
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2008
Messages: 88
Masculin
Vocation: Pirate
Race: Elfe
Classe: Guerrier
Métier: Navigateur
Niveau: 2

MessagePosté le: Mar 5 Aoû - 15:41 (2008)    Sujet du message: Kazuma (Alias Luc V.) Sheran Répondre en citant

Très bien, tu as donc le cryste rouge de la brume Smile
(sauf si Fenris trouve un plus joli nom ^^)
_________________
Revenir en haut
MSN

Auteur Message
Luc V. Sheran
Pirate

Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2008
Messages: 26
Masculin
Vocation: Pirate
Race: Humain
Classe: Combattant
Métier: Ingénieur
Niveau: 2

MessagePosté le: Mar 5 Aoû - 15:42 (2008)    Sujet du message: Kazuma (Alias Luc V.) Sheran Répondre en citant

D'acc!^^

Bon, alors.. Je dois attendre le valid de Fenris, maintenant, non?

Hola! C'est que j'ai une entrevue pour un emploi, moi! Je reviens d'ici... Un moment^^
_________________
"Même le meilleur forgeron peut créer une épée imparfaite. Ses failles se cachent alors, invisibles sous un couvert brillant... Nous connaissons notre corps, ses forces et ses limites. C'est donc là, l'arme ultime."
Revenir en haut

Auteur Message
Fenris X. Morgan
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 125
Masculin
Vocation: Chasseur de primes
Race: Humain
Classe: Sabreur
Métier: Coq
Niveau: 4

MessagePosté le: Mar 5 Aoû - 16:00 (2008)    Sujet du message: Kazuma (Alias Luc V.) Sheran Répondre en citant

Je dirais plutôt celui de la décomposition. On ne peut pas devenir brume. Razz Comme je l'ai comprit, son corps se décompose puis se recompose ailleurs. (Avec déplacement entre les deux, c'est pas instantané, hein...) C'est comme tu m'en avais parlé, donc comme on a dit, pas d'attaque possible sous cette forme, et impossible de traverser des objets. :]

A part ça, fiche excellente tu es bien entendu validé. ^^ J'aime beaucoup le style et le personnage. Bon jeu. :]
Revenir en haut

Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:58 (2018)    Sujet du message: Kazuma (Alias Luc V.) Sheran

Revenir en haut

Montrer les messages depuis:   
Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    After The End Index du Forum -> Règles et HRP -> Présentations Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group.
Theme Designed By Arthur Forum
Traduction par : phpBB-fr.com